Présentation de l’établissement

Info-Projet d’Etablissement 2012-2016

agrandir la police dimimuer la police imprimer la page

LE PROJET D’ETABLISSEMENT 2012-2016 DU CENTRE HOSPITALIER EDOUARD TOULOUSE A ETE ADOPTE PAR LE CONSEIL DE SURVEILLANCE LE 22 NOVEMBRE 2011.

Feuille de route du Centre Hospitalier, ce document définit la politique générale et les orientations de l’établissement pour 5 ans.

Il comporte, conformément à l’article L6143-2 du Code de la santé publique, un projet de prise en charge des patients en cohérence avec le projet médical et le projet de soins infirmiers ainsi qu’un projet social. Le projet d’établissement prévoit en outre, en conformité avec le SROS (Schéma Régional d’Organisation des Soins) et dans le cadre des territoires de santé, la politique de l’établissement en matière de participation aux réseaux de santé et d’actions de coopérations.

Le Projet d’établissement est composé de 5 volets :

INTRODUCTION ET FONDEMENTS / PROJET SOIGNANT / PROJET DU SYSTEME D’INFORMATION / PROJET SOCIAL / PROJET MANAGEMENT.

- Le premier fascicule du Projet d’établissement (Introduction et Fondements) introduit les idées développées dans les volets suivants en présentant l’environnement démographique, sanitaire, social et économique entourant le CHET.

- Le volet « Introduction et Fondements » développe également les valeurs et les principes sur lesquels le CHET se fonde, au premier rang desquels la place centrale du Patient dans les choix de l’établissement.

- Les principes du Service Public sont aussi rappelés (l’égalité dans l’accès aux soins, la continuité du service, la neutralité, la laïcité, l’adaptabilité du service public face aux nouvelles demandes d’intérêt général).

- D’autres principes fondant l’activité du CHET sont en relation directe avec l’évolution du contexte économique, social et même environnemental. En effet, la notion d’efficience ou de performance de l’Hôpital public, qui sous-entend la recherche d’un haut niveau de prise en charge des usagers avec des moyens raisonnés, gérés au plus prés des besoins, doit être recherchée.

- De même, l’application du développement durable au CHET, implique la réduction des ressources consommées dans une optique de préservation de l’environnement et d’économies, mais aussi la mise en œuvre de mesures visant l’amélioration de la qualité de vie au travail. Ce premier fascicule souligne de plus l’importance des coopérations, des réseaux et des partenariats dans l’amélioration de l’offre de soins et l’optimisation des ressources ; à cet effet, le rapprochement avec le CH Valvert est une priorité comme socle du partenariat avec l’AP-HM.

Le Projet Soignant est composé du Projet médical et du Projet de Soins.

Le Projet Médical s’articule autour de 9 axes :

- L’amélioration de l’hospitalisation des adolescents par la création de lits dédiés à la crise, de l’articulation de la pédopsychiatrie et des pôles de psychiatrie générale (notamment sur les problématiques liées à la périnatalité et à l’adolescence), et de la prise en charge des patients autistes

-  La poursuite du travail sur la réhabilitation des patients, notamment en développant la prise en charge des patients en grande précarité sociale (création de 5 lits dédiés en UPSP) et des patients souffrant d’importantes pathologies somatiques associées ainsi qu’en définissant une véritable politique institutionnelle de la Sociothérapie.

-  L’hébergement des patients (48% des patients hospitalisés au CHET n’ont pas de logement). Il doit être développé par la création d’une Coordination institutionnelle « Hébergement » réunissant les représentants de l’ensemble des secteurs, pôles et structures du CHET et par la création de 40 à 60 places d’hébergement en aval de l’hospitalisation ou en alternative à celle-ci.

-  L’amélioration du tryptique « Urgences, Accueil, Admissions » par la création d’un Centre d’Accueil 72H (OREE : Orientation, Régulation, Ecoute, Evaluation) d’une capacité de 10 lits (dont 3 chambres d’isolement).

-  Une réflexion institutionnelle sur les structures ambulatoires (CMP, CATTP, HDJ) doit être menée : missions, collaboration, fonctionnement,…

-  Le renforcement du secteur de l’addictologie notamment l’UHA (Unité Hospitalière d’Addictologie : consultations + ELSA) mais aussi l’équipe mobile PSY-VIH-VHC et le dispositif du CSAPA destiné aux jeunes.

-  Le développement et le renforcement des soins somatiques et des actions médico-techniques par différentes actions comme la généralisation à l’ensemble des patients de la visite d’entrée …

-  Le développement de la Recherche. Plusieurs sujets de recherche sont développés dans le Projet Soignant.

Le Projet de Soins s’appuie sur 4 axes prioritaires :

-  La prise en charge psychiatrique du patient. Plusieurs thématiques et actions sont développées et envisagées, dont la conception d’un Plan Prévention Violence pour prévenir les situations de violence au travail engendrées par les patients ou leur famille, une réflexion sur la définition des soins en psychiatrie, le développement des démarches d’analyse de pratiques professionnelles, la généralisation de l’éducation thérapeutique à l’ensemble de l’établissement, …

- L’amélioration de la prise en charge somatique du patient hospitalisé avec également une meilleure prise en charge de la douleur et de l’approche nutritionnelle. La lutte contre les infections nosocomiales par une amélioration de l’hygiène hospitalière fait aussi partie des objectifs poursuivis, ainsi qu’une meilleure coordination et organisation des consultations pratiquées à l’extérieure du CHET.

- La politique de management des pôles. Il s’agit notamment de clarifier les niveaux de collaboration et de délégation entre la Direction des Soins, les Cadres Supérieurs de Santé, les Cadres de Santé et les professionnels composant l’équipe soignante.

- Le Recrutement/ Mobilité/ Turn-over. L’objectif de cet axe est d’améliorer le processus de recrutement infirmier, l’attractivité du CHET et la pérennisation du personnel en lien avec la DRH, le Médecin du travail et la Communication ,notamment en poursuivant les collaborations avec les différents instituts de formation (IFSI, IFAS, IFCS), en priorisant les études promotionnelles, en développant les postes adaptés pour le personnel en situation de handicap, en facilitant l’accueil des nouveaux arrivants…

Ces deux derniers axes sont également développés dans le Projet Social et le Projet Management dont la synthèse vous sera présentée dans le prochain bulletin d’information.

G.P/AAH.

Haut de page